Signification de l'expression

"Cogner des clous"  signifie balancer doucement la tête lorsqu’on combat le sommeil en position assise. Allusion au mouvement de la tête, qui tombe à multiples reprises.

Origine et définition

Cogner des clous est une belle expression imagée qui nous vient du Québec.  Elle est utilisée pour décrire le comportement de quelqu'un qui tente de rester éveillé malgré la fatigue. C'est laisser tomber sa tête sur le côté ou l'avant en s'assoupissant, la relever brusquement en se réveillant et répéter ces deux gestes à intervalles réguliers.

Explication :

Lorsque l’on cogne des clous, on somnole en position assise. La tête tombe alors involontairement par à-coups, à multiples reprises, comme un marteau qui cogne des clous.  Ici, nous faisons allusion aux mouvements de la tête qui tombe à plusieurs reprises.  Elle pourrait aussi faire référence au mouvement des paupières. Le résultat est assez comique.

Exemples

Ma grand-mère a cogné des clous tout le long de notre cérémonie de mariage. Je la surveillais du coin de l’œil de peur qu’elle ne tombe.

Il m’arrive souvent de cogner des clous devant mon ordinateur après l’heure du déjeuner.

En résumé, cogner de clous, c’est le difficile combat contre l’endormissement.

Et vous, connaissez-vous d’autres expressions populaires ?